Rechercher un entrepreneur ou un numéro de licence : consultez le Registre des détenteurs de licence.

Vous êtes ici :
Choisir des équipements certifiés

Foyer à éthanol

La popularité des foyers à éthanol préoccupe de plus en plus les services de sécurité incendie. En effet, lorsque ces équipements ne sont pas homologués ou lorsqu’ils sont utilisés sans égard aux mesures de sécurité qui s’imposent, ils peuvent polluer l’air ambiant, causer des brûlures graves, des incendies et, parfois, des intoxications au monoxyde de carbone.

La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) tient à vous donner quelques conseils qui vous permettront de profiter de votre foyer en toute sécurité.

Vérifiez que le foyer à éthanol est certifié

Peu importe le modèle que vous choisissez et où vous l’achetez, votre foyer doit satisfaire à la norme canadienne ULC/ORD-C627.1-2008 Unvented Ethyl Alcohol Fuel Burning Decorative Appliances.

Voici des exemples de sceaux ou d’étiquettes de certification apposés sur les foyers à éthanol qui attestent de leur conformité à la norme canadienne :

Cette norme est obligatoire pour les foyers à éthanol installés dans les bâtiments assujettis au chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS), lequel contient des dispositions concernant ce type d’appareil. Bien que le CBCS ne vise pas les petits bâtiments résidentiels (ex. : maisons unifamiliales, bâtiments d’habitation de moins de 2 étages et de moins de 8 logements), plusieurs municipalités ont intégré cette obligation dans leur réglementation. Votre assureur pourrait également exiger que votre appareil soit certifié.

Méfiez-vous des appareils bon marché et non certifiés. Il est possible que :

  • les parois deviennent trop chaudes et embrasent les matériaux qui se trouvent à proximité
  • des flammes s’étendent à l’extérieur de l’appareil à la suite d’un courant d’air ou de l’échauffement de l’éthanol
  • la corrosion du réservoir ou le manque d’étanchéité des appareils occasionne des fuites de vapeurs ou le déversement d’éthanol.

Suivez les directives d’installation

L’installation du foyer à éthanol est simple, car le travail consiste à assembler certaines pièces et à munir le tout d’ancrages. Cependant, soyez vigilant et suivez toutes les directives du fabricant :

  • Placez le foyer dans une pièce de dimensions suffisantes et bien ventilée. Plus la puissance de votre appareil est élevée, plus les dimensions de la pièce doivent être grandes en raison des risques d’intoxication. Il est fortement déconseillé d’installer un appareil fixe dans une salle de bain ou dans une chambre à coucher.
  • Installez le foyer dans un endroit dégagé, loin de ce qui peut brûler et de manière à ce qu’il ne soit pas heurté par des personnes ou des objets.
  • Portez une attention particulière aux éléments mobiles avoisinant l’appareil. Le foyer peut embraser des objets se situant à proximité (rideaux, journal, etc.).
  • Fixez solidement l’appareil afin qu’il ne puisse pas être déplacé ou renversé. Un manque de stabilité peut faire basculer le foyer, ce qui provoquera un déversement d’éthanol et un incendie.
  • Utilisez uniquement le carburant et les accessoires recommandés par le fabricant (pierres, bûches, vitre, etc.) à l’intérieur ou autour du foyer.

Utilisez-le adéquatement

L’utilisation inadéquate d’un foyer à éthanol risque de provoquer des brûlures et des incendies. Pour éviter les accidents :

  • utilisez l’appareil comme objet de décoration et non pas comme appareil de chauffage
  • déplacez le foyer seulement lorsqu’il est éteint et vide de combustible
  • ne dirigez pas de ventilateur vers votre foyer puisque les courants d’air peuvent causer l’amplification et le déplacement de la flamme
  • suivez les directives d’utilisation du fabricant et maintenez l’appareil en bon état de propreté pour assurer une combustion plus propre.

Attention! Un foyer à éthanol est un objet de décoration. Il ne doit pas être utilisé comme appareil de chauffage.

Munissez-vous d’un avertisseur de monoxyde de carbone

L’éthanol est un combustible qui, en principe, brûle proprement. En réalité, sa combustion dans un foyer est imparfaite dans certaines conditions et peut produire du monoxyde de carbone (CO) et d’autres gaz nocifs, par exemple, lorsque la température de combustion est trop élevée ou trop basse.

Même si l’éthanol s’apparente au combustible utilisé dans les réchauds à fondue, le danger est plus grand en raison des volumes. Comme aucune cheminée n’est nécessaire, les substances toxiques peuvent s’accumuler, en particulier dans certains appareils plus puissants. Il faut donc vous assurer d’avoir un avertisseur de CO.

Remplissage : toujours avec prudence

Choisir votre éthanol

Utilisez uniquement l’éthanol recommandé par le fabricant puisque l’appareil a été homologué pour être utilisé avec un type d’éthanol déterminé.

L’éthanol, également appelé bioéthanol ou alcool éthylique, dégage des vapeurs inflammables à la température ambiante.

Lors d’un remplissage ou d’un déversement, l’éthanol liquide peut s’évaporer et produire des vapeurs dangereuses. Celles-ci peuvent stagner, car elles sont plus lourdes que l’air. Si leur concentration est assez importante, les vapeurs peuvent s’embraser au contact d’une flamme.

Quand on utilise un foyer à éthanol, il est donc très important de posséder aussi un extincteur portatif en état de fonctionner. Le détecteur de fumée est également de mise.

Soyez prudent au moment du remplissage :

  • Utilisez uniquement l’éthanol recommandé par le fabricant puisque l’appareil a été homologué pour être utilisé avec un type d’éthanol déterminé. L’essence et l’essence-éthanol ne doivent jamais être employées.
  • Ne remplissez pas le brûleur lorsqu’il fonctionne ou quand il est chaud. Verser de l’éthanol dans un foyer allumé ou chaud peut causer une projection de liquide enflammé.
  • Laissez le foyer refroidir au moins 15 minutes avant le remplissage en vue d’une nouvelle utilisation. Une période plus longue peut être nécessaire avec certains appareils.
  • Ne fumez jamais à proximité et éloignez toute flamme nue (ex. : chandelle).
  • En cas de déversement d’éthanol, éloignez les sources de feu, comme une cigarette ou des allumettes, et évitez de brancher ou de débrancher tout appareil électrique.

Entreposage de l’éthanol : jamais plus de 5 L

Il est recommandé de ne pas entreposer plus de 5 L d’éthanol et de ne pas stocker de combustible dans une pièce où fonctionne un foyer et près d’une source de chaleur.

On conseille aussi de conserver l’éthanol à la température ambiante. Ce combustible doit être tenu hors de la portée des enfants.

Donnez-nous vos commentaires...

Le champ précédé d'un astérisque ( * ) doit être rempli.
*Les informations présentées dans cette page sont :