Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

Salle de presse

Votre système de chauffage est-il sécuritaire?

27 octobre 2006

Québec, le 27 octobre 2006 - La saison froide étant de retour, la Régie du bâtiment du Québec vous rappelle qu’un système de chauffage installé selon les différents codes en vigueur et bien entretenu par un entrepreneur qualifié est votre meilleur gage de confort, d'économie et surtout de sécurité.

Un entrepreneur qualifié

Gaz naturel, propane, mazout, bois, granules ou anthracite, quel que soit le combustible utilisé, confiez l'installation et l'entretien de votre système de chauffage à un entrepreneur spécialisé détenant une licence appropriée de la Régie du bâtiment du Québec. De plus, sachez que le raccordement électrique des appareils de chauffage doit être exécuté par un maître électricien membre de la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ).

Les équipements de chauffage vendus au Québec doivent porter le sceau d'approbation d’un organisme de certification reconnu.

Une vérification annuelle

Contrairement à certaines croyances, tous les systèmes de chauffage - y compris ceux au gaz naturel et au propane - nécessitent un entretien régulier. Sinon, gare à l'intoxication au monoxyde de carbone (CO), un gaz sans odeur qui peut être mortel.

Pour votre sécurité et celle de vos proches, faites vérifier chaque année votre système par un entrepreneur qualifié, de préférence avant le début de la saison de chauffage. Notez également que le ramonage de la cheminée est essentiel pour les combustibles solides.

L'apport d'air

Pour que votre système de chauffage fonctionne parfaitement, il faut un bon apport d'air frais et une évacuation complète des gaz de combustion. L'entrepreneur doit s'assurer qu'il y a un apport d'air adéquat par des ouvertures permanentes et que celles-ci sont de la dimension requise pour votre installation.

Si vous procédez à des réaménagements de votre résidence (finition du sous-sol, remplacement des fenêtres, travaux d’isolation ou de ventilation), demandez à votre entrepreneur de s'assurer que ceux-ci ne nuisent pas à l’apport d’air frais, au bon fonctionnement de votre appareil de chauffage ni à l’évacuation des gaz de combustion.

Le détecteur de monoxyde de carbone (CO)

Il est recommandé d'installer au moins un détecteur de monoxyde de carbone (CO) dans la maison afin que les occupants soient avertis de la présence de ce gaz toxique, qui peut provenir entre autres du système de chauffage, du foyer, de l'atelier de travail ou même du garage. Cette mesure de sécurité additionnelle ne doit, en aucune circonstance, remplacer l’inspection annuelle de vos appareils par un entrepreneur qualifié.

Vérifiez périodiquement le bon fonctionnement du détecteur de CO et l’état de la pile. Si le détecteur se déclenche à répétition, ne pas le débrancher. Faites appel sans tarder à un entrepreneur spécialisé pour trouver la cause de ce problème et y remédier.

Intoxication au CO

Maux de tête persistants, nausées, vomissements, étourdissements, somnolence, pouls rapide, diminution des réflexes et du jugement sont parmi les symptômes d’une intoxication au CO.

Si vous ressentez ces malaises, faites sortir tous les occupants de la maison immédiatement et laissez les portes ouvertes afin de la ventiler complètement. Communiquez avec le service d'incendie de votre localité ou composez le 9-1-1. Avant d'utiliser le système de chauffage à nouveau, faites-le vérifier par un entrepreneur qualifié.

Pour plus d'information

Gaz naturel : votre distributeur, un entrepreneur membre de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) www.cmmtq.org Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec.Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec. ou l'Association québécoise du gaz naturel (AQGN).

Propane : votre distributeur ou l'Association québécoise du propane (AQP) www.propanequebec.com Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec.Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec.

Mazout : votre distributeur ou un entrepreneur membre de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) www.cmmtq.org Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec.Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec.

Bois, granules ou anthracite : l'Association des professionnels du chauffage www.poelesfoyers.ca Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec.Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec.

Installation électrique de votre appareil : un entrepreneur membre de la Corporation des maîtres électriciens du Québec www.cmeq.org Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec.Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec.
Pour vérifier si votre entrepreneur en chauffage est titulaire d'une licence appropriée, communiquez avec la direction régionale de la Régie du bâtiment du Québec ou consultez le Registre des détenteurs de licence RBQ sur son site Internet.

- 30 -

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec