Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

Salle de presse

Travail sans licence : la RBQ remet plusieurs avis d'infractions à Alain Moreau

21 février 2013

Montréal, le 21 février 2013 – La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) a déposé plusieurs avis de transmission au Directeur des poursuites criminelles et pénalesCe lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec.Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec. au sujet d’Alain Moreau qui s’affiche comme entrepreneur sur des sites des petites annonces. Ce résidant de Laval, âgé de 48 ans, fait de la sollicitation sur Kijiji pour effectuer divers travaux de rénovation. Bien qu’il mentionne posséder une licence de la RBQ, il opère sans aucune licence valide. Il s’expose maintenant à d’importantes amendes.

Travail sans licence

Alain Moreau offre régulièrement ses services sur le site Kijiji en utilisant plusieurs annonces avec différents numéros de cellulaires (514 583-0677, 514 549-2011, 514 813-1651 ou 514 625-1522). Dès qu’un client lui confie un travail à faire, il exige un dépôt en argent comptant. Les clients réalisent rapidement que l’homme embauché ne possède pas les compétences pour le travail à effectuer. Comme il change régulièrement de numéros de cellulaire, il est difficile de le retrouver sans adresse et donc de récupérer la mise de fonds. M. Moreau disparaît ensuite, sans terminer les travaux.

Dans certains dossiers, Alain Moreau a même tenté de s’attirer la sympathie des clients en évoquant un faux drame dans sa vie personnelle. Ce subterfuge lui a permis de gagner du temps et même, de soutirer de l’argent supplémentaire à ses clients.

Des clients sans protection

Parce qu’il ne détient pas de licence RBQ, les citoyens qui ont fait affaire avec Alain Moreau sont ainsi privés de la protection offerte par le cautionnement de licence, qui est obligatoire pour tout détenteur. Une licence constitue une protection accrue pour le consommateur puisqu’elle permet d’indemniser les clients qui ont subi un préjudice lié à l’exécution fautive ou à la non-exécution de travaux de construction.

Ouvrez l’oeil

La RBQ conseille aux consommateurs de faire preuve de prudence lorsqu’ils confient des travaux de réparation ou de rénovation. Il faut vérifier si l’entrepreneur est titulaire d’une licence. L’entrepreneur doit afficher en tout temps son numéro de licence sur ses publicités, ses estimations, ses soumissions, ses contrats ou ses états de compte. Les consommateurs peuvent vérifier la validité du numéro de licence en s’adressant au Centre de relation clientèle de la RBQ au 1 800 361-0761, ou en consultant son site Internet.

La RBQ invite également les consommateurs à ne pas verser d’acompte et à ne rien signer avant d’avoir fait les vérifications nécessaires. Il est important de préciser avec l’entrepreneur la nature et la portée des travaux à faire et d’attendre que tous ces travaux soient terminés avant de faire le paiement final. Les consommateurs qui se sont fait soutirer une somme d’argent pour des travaux mal faits ou inachevés peuvent dénoncer l’entrepreneur auprès du Centre de relation clientèle de la RBQ au 1 800 361-0761.

- 30 -

Pour information

Sylvain Lamothe

Direction des communications

514 873-0688

1 866 374-7747

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec