Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

Salle de presse

Semaine nationale de prévention de la noyade

22 juillet 2013

La noyade laisse des milliers de proches dans le deuil. Le pire est que dans la plupart des cas, il s’agit d’un accident évitable. En effet, la plupart des incidents sont causés par le comportement du baigneur.

La Semaine nationale de prévention de la noyade, qui se déroule du 21 au 27 juillet, rappelle que la sécurité est une responsabilité partagée. Les propriétaires et les exploitants des bains publics sont les premiers responsables de la sécurité de ces lieux. Toutefois, ceux qui les fréquentent ont aussi des responsabilités.

La sécurité: une responsabilité partagée

À l’approche des vacances de la construction, la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) rappelle que la baignade peut rapidement devenir risquée et dangereuse sans le respect de mesures de sécurité. La sécurité est une responsabilité partagée entre propriétaires, sauveteurs et baigneurs. Les sauveteurs ne sont pas des gardiennes d’enfants. La présence d’une personne responsable est essentielle pour veiller à la sécurité des petits. Consultez notre page Web sur la baignade pour avoir plus d’informations sur les mesures de sécurité à adopter.

Règlement sur la sécurité dans les bains publics

La RBQ a à cœur la sécurité du public dans les lieux de baignade. Les piscines, les pataugeoires et les plages destinées à l’usage du public sont soumises au Règlement sur la sécurité dans les bains publicsCe lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec., qui est appliqué par la RBQ.

Consulter le site de la Semaine nationale de prévention de la noyadeCe lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec. et de la Société de sauvetage Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec. pour en savoir plus.

Profitons de l’été et des plaisirs de l’eau en toute sécurité!

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec