Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

Salle de presse

Neige et glace sur les toitures — Évitez les accumulations... de problèmes !

02 février 2009

Montréal, le 2 février 2009 — La Régie du bâtiment du Québec souhaite rappeler aux propriétaires l’importance d’être vigilant à l’égard des accumulations de neige et de glace sur les toitures et, au besoin, de prendre les mesures qui s’imposent pour assurer la sécurité de leurs bâtiments. La saison hivernale a déjà apporté une quantité considérable de neige et il est important de profiter des beaux jours pour procéder, si nécessaire, au déneigement de la toiture et des issues de secours de leurs édifices.

Accumulations de neige ou de glace sur les toits

Dans des conditions hivernales normales, bien des bâtiments présentent des accumulations de neige ou de glace sur les toitures inclinées ou les toits plats. Cependant, il est important de mentionner que les toits sont construits de manière à pouvoir supporter les charges de neige des hivers québécois.

Cependant, il importe d’accorder une attention particulière aux accumulations élevées de neige et de glace qui pourraient survenir à la suite d’importantes chutes de neige. Lorsque l’enlèvement de la neige s’avère nécessaire, la Régie du bâtiment recommande de confier cette tâche à des entreprises disposant d’un équipement approprié et de méthodes adéquates afin de ne pas endommager la membrane d’étanchéité du toit.

Le déneigement d’une toiture comporte des risques pour la sécurité des personnes sur le toit ou aux alentours. La proximité d’installations électriques représente un risque supplémentaire. En outre, il est recommandé de laisser une mince couche de neige sur la toiture afin de maintenir la membrane d’étanchéité en bon état.

Si vous souhaitez déneiger votre toiture vous-mêmes, il est recommandé d’utiliser un grattoir à toiture muni d’un manche télescopique. Celui-ci permet d’effectuer le déneigement de la toiture à partir du sol.

Signes précurseurs

Dans la majorité des cas, il existe des signes précurseurs d’un affaissement possible de la toiture, par exemple des fissures qui apparaissent sur les murs intérieurs ou encore des portes intérieures qui coincent. Si ces signes sont importants, vous devrez faire enlever la neige peu importe la quantité présente sur la toiture. L’infiltration d’eau n’est pas nécessairement un signe relié au risque d’affaissement, mais peut quand même requérir l’enlèvement de la glace afin de prévenir les dommages.

Le propriétaire, le premier responsable

Soyez vigilant! Le propriétaire est le premier responsable de la sécurité du public qui fréquente ou accède à son bâtiment. Être attentif aux signes précurseurs et prendre les mesures de prévention pour éviter une accumulation de neige ou de glace sont les meilleurs moyens d’éviter de faire face aux conséquences d’un effondrement de toit. Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site Internet de la Régie du bâtiment au www.rbq.gouv.qc.ca.

- 30 -

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec