Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

Salle de presse

La maladie du légionnaire: évitez la propagation

02 août 2012

La RBQ propose des mesures pour bien entretenir les tours de refroidissement et prévenir la prolifération des bactéries à l’origine de la maladie du légionnaire.

Treize cas de maladie du légionnaire ont été rapportés dans la Capitale-Nationale depuis le 11 juillet dernier. La maladie du légionnaire est une forme de pneumonie grave qui débute habituellement par des maux de tête et des douleurs musculaires, suivis de fièvre et de grands frissons.

Empêchez le développement des bactéries

Les tours de refroidissement présentent un milieu propice à la croissance de bactéries de l’espèce Legionella qui provoque la maladie du légionnaire. La première préoccupation dans l’entretien des tours est donc d’éviter que ne s'y installent des conditions favorables au développement de ces bactéries.

Limitez la dissémination

La seconde préoccupation est de limiter les possibilités de dissémination des bactéries dans l'environnement, sous forme de gouttelettes. La zone de contamination peut varier en fonction des conditions atmosphériques.

Pour comprendre le fonctionnement des tours de refroidissement, identifier les facteurs de contrôle et savoir comment établir un programme d’entretien efficace, consultez la rubrique Entretien des tours de refroidissement.

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec