Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

Salle de presse

COMMUNIQUÉ – Mise en garde aux consommateurs : Gare aux rénovateurs et aux entreprises malhonnêtes!

02 août 2017

Montréal, le 2 août 2017 – La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) désire mettre en garde les citoyens concernant la vente sous pression de systèmes de chauffage et de climatisation de type thermopompe, et l’offre travaux d’isolation pour améliorer l’efficacité énergétique de leur bâtiment.

Vente sous pression

Le stratagème que la RBQ dénonce est le suivant : un client potentiel est sollicité par téléphone dans le but de lui vendre un appareil ou pour effectuer des travaux censés lui faire réaliser d’importantes économies. L’objectif est qu’un représentant puisse le rencontrer rapidement à son domicile. Ce représentant peut parfois prétendre faussement être mandaté par les autorités gouvernementales, telles que la RBQ. Une fois sur place, le représentant incite le consommateur à signer le contrat le jour même alléguant soit un programme de crédit d’impôt soit des arguments souvent trompeurs tels des problèmes de santé pour les habitants, des économies d’énergie et une valeur de revente accrue.

Les travaux sont souvent effectués dès le lendemain matin afin d’éviter une annulation de contrat alors que les soumissions et les contrats affichent un prix forfaitaire et non détaillé. Dans la plupart des cas, l’appareil ou les travaux sont offerts à des coûts qui dépassent largement leur valeur. Le paiement entier est souvent exigé avant même le début des travaux. Plusieurs clients éprouveront par la suite des problèmes et ne pourront obtenir de services auprès de ces entreprises qui souvent disparaissent dans la nature.

Avant de signer quoi que ce soit…

Les consommateurs ne devraient jamais prendre de décision hâtive sous la pression d’une personne trop insistante. La RBQ recommande aux consommateurs de faire les vérifications qui s’imposent.

Avant de confier à une entreprise des travaux de rénovation ou de construction, les consommateurs doivent :

  • s’assurer qu’elle est titulaire d’une licence d’entrepreneur en règle. Le numéro de licence doit être affiché sur les publicités, les soumissions, les contrats, les factures et les cartes professionnelles. Les consommateurs peuvent vérifier la validité de la licence en consultant le Registre des détenteurs de licence sur le site de la RBQ.
  • obtenir au moins deux autres soumissions pour fin de comparaison. À ce titre, il est nécessaire que les soumissions soient, comme les factures, détaillées.
  • n’effectuer aucun paiement avant la fin des travaux.

Il est aussi suggéré de vérifier auprès de l’Office de la protection du consommateur le numéro de permis de vendeur itinérant, si la sollicitation se fait par téléphone ou par porte-à-porte, ou si l’entreprise propose un contrat d’achat ou d’installation de portes, de fenêtres, de revêtements extérieurs ou d’isolant thermique. Il serait prudent de vérifier s’il y a des plaintes à l’endroit de l’entrepreneur.

La carte professionnelle du représentant est également une autre source d’information importante, car si la seule adresse qui y figure est une case postale ou un numéro de cellulaire, il y a lieu de se méfier!

Dénoncer

Les consommateurs ayant vécu des situations similaires sont invités à les dénoncer auprès de la RBQ au 1 800 361-0761 ou en remplissant le formulaire de plainte disponible au www.rbq.gouv.qc.ca. Ces dénonciations permettent à la RBQ d’intervenir plus rapidement.

- 30 -

Source :

Sylvain Lamothe
Direction des communications
514 873-0688 • 1 866 374-7747

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec