Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

Remontées mécaniques

Système de communication

Les remontées mécaniques doivent être pourvues de systèmes de communication entre les postes de surveillance.

Ces systèmes doivent être indépendants et fixés à demeure. Ils ne doivent pas permettre de communiquer avec une autre station de la même remontée qui n'est pas équipée de commandes. De plus, ils doivent être fonctionnels durant une panne de l'alimentation électrique. (Référence : les articles 4.31.1. à 4.31.8 de la norme CSA-Z98-14)

Les émetteurs-récepteurs portatifs et les radios GMRS

Les systèmes de communication du type émetteur-récepteur portatif (walkie-talkie) et les radios GMRS (General Mobile Radio Service, de marque Cobra, Motorola et autres appareils similaires) ne sont pas acceptables, même lorsque
des fréquences spécifiques ont été assignées à chaque remontée mécanique aérienne.

En effet, ces appareils ne sont pas fixés à demeure et permettent de communiquer avec d'autres radios qui ne se trouvent pas dans un poste de commande de la même remontée mécanique.

Les simulateurs de ligne téléphonique et les interphones

Les simulateurs de ligne téléphonique et les systèmes du type interphone sont acceptables sous certaines conditions.

Ils répondent aux exigences réglementaires s’ils :

  • communiquent seulement avec des postes équipés de commandes d'une même remontée mécanique
  • ne communiquent pas avec d'autres endroits tels que les garages, la patrouille, les restaurants ou les boutiques
  • fonctionnent en cas de panne de l'alimentation électrique.

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec