Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

  • Accueil
  • Surveillance de l’opération des remontées mécaniques

Remontées mécaniques

Surveillance de l’opération des remontées mécaniques

La formation générale des opérateurs et des préposés doit comprendre des directives sur la détection de tout problème mécanique ou de fonctionnement potentiellement dangereux et les mesures à prendre en cas de problème qui pourrait mettre des personnes en danger si le service était maintenu.

L’opérateur est considéré comme le responsable de la remontée mécanique. Il décide de sa mise en marche au début de la journée et de sa remise en marche après un arrêt. Il doit donc y avoir au moins un opérateur en poste par remontée mécanique.

Le préposé aide à l'embarquement et au débarquement

Le préposé, quant à lui, aide à l'embarquement et au débarquement des usagers. Le mot «adjacent», employé à la note 1 de l'article 13.5.1 de la norme CSA Z98-14, s'applique à une même remontée. En effet, l'opérateur d'une remontée mécanique ne peut pas agir en tant que préposé d'une remontée voisine.

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec