Régie du bâtiment du Québec.

Plomberie

Branchement des systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage : attention aux légionelles

La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) désire apporter des précisions sur la configuration permise et sécuritaire pour le raccordement des systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage.

Ces dernières années, des systèmes qui récupèrent la chaleur des eaux de drainage pour préchauffer l’eau froide alimentant le chauffe-eau sont apparus sur le marché. Ils fonctionnent par transfert de chaleur entre l’eau de drainage tiède qui s’écoule dans un tuyau de cuivre autour duquel est enroulé le tuyau d’alimentation en eau froide alimentant le chauffe-eau.

Type de branchement interdit

Certains fabricants de ces systèmes suggèrent de raccorder aussi l’alimentation en eau froide de la douche sur la conduite d’eau préchauffée (le tuyau d’alimentation en eau froide enroulé autour du drain) pour augmenter l’efficacité du dispositif.

En raison de cette pratique, de l’eau qui alimente directement la douche peut se retrouver dans la plage de prolifération des bactéries, telles que les légionelles. L’utilisateur de la douche devient alors à risque de respirer des microgouttelettes pouvant contenir ces bactéries. Celles-ci se développent par la suite dans les poumons, causant une forme de pneumonie qui peut être mortelle.

La littérature sur le sujet ne permettant pas de conclure en l’absence de risques associés à cette pratique, la RBQ ne permet pas ce type de configuration de branchement.

Figure 1 : Exemple de branchement interdit : alimentation en eau froide de la douche raccordée sur la conduite d’eau préchauffée

Figure 1 : Exemple de branchement interdit : alimentation en eau froide de la douche raccordée sur la conduite d’eau préchauffée.

Figure 2 : Exemple de branchement permis : alimentation en eau froide de la douche raccordée sur l’alimentation d’eau domestique

Figure 2 : Exemple de branchement permis : alimentation en eau froide de la douche raccordée sur l’alimentation d’eau domestique.

Préchauffage de l’eau d’un chauffe-eau ajusté à 60 ºC

Il n’y a aucun risque à utiliser ces systèmes pour préchauffer l’eau d’un chauffe-eau ajusté à 60 ºC comme prescrit par le chapitre III, plomberie, du Code de construction, car les bactéries ne peuvent survivre à cette température.

Les informations contenues dans cette page figurent également dans le bulletin Info-RBQ 2222-65 (2013-03) publié en mars 2013.

Donnez-nous vos commentaires...

Le champ précédé d'un astérisque ( * ) doit être rempli.
*Les informations présentées dans cette page sont :

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec