Régie du bâtiment du Québec

  • En

Rechercher un entrepreneur ou un numéro de licence : consultez le Registre des détenteurs de licence.

Rechercher un entrepreneur ou un numéro de licence : consultez le Registre des détenteurs de licence.

COVID-19 : Des réponses à vos questions. En raison des restrictions sanitaires, le point de service de Montréal est fermé jusqu’à nouvel ordre, mais les examens sont maintenus. Nos services demeurent disponibles en ligne et par téléphone.

Plomberie

La réglementation du domaine de la plomberie au Québec est celle du chapitre III du Code de construction et du chapitre I du Code de sécurité.

Dernières modifications apportées au chapitre III du Code de construction

Le 10 février 2021, le règlement modifiant le chapitre III, Plomberie, du Code de construction a été publié à la Gazette officielle du Québec. Ce règlement entrera en vigueur le 27 mars prochain. À partir de cette date, une période de transition de six mois est prévue pendant laquelle l’édition 2010 ou le nouveau code 2015 pourront être utilisés.

Ce règlement remplace le chapitre III, Plomberie, du Code de construction (chapitre B-1.1, r. 2) pour y incorporer par renvoi l’édition 2015 du Code national de la plomberie – Canada 2015 (CNP), à laquelle des modifications ont été apportées afin de l’adapter aux besoins spécifiques du Québec. Il prévoit également la reconduction de plusieurs des modifications du Québec apportées à l’édition précédente.

Ce projet de règlement propose entre autres :

  • des exigences plus sévères et complètes concernant l’économie d’eau potable
  • l’introduction d’articles encadrant mieux l’utilisation de la tuyauterie en acier inoxydable, qui est de plus en plus courante
  • l’interdiction d’installer de la tuyauterie à base d’amiante
  • la mise à jour des éditions des normes en référence
  • l’introduction d’une norme sur les séparateurs d’huile qui encadre leur fabrication et leur performance afin de restreindre les rejets d’huile dans les égouts (entre autres pour les garages d’entretien mécanique)
  • l’ajout de normes de références supplémentaires de façon à satisfaire l’exigence de vente de produits de plomberie certifiés. Cette obligation permet ainsi de garantir la qualité et la performance des produits qui seront installés.

Mesures reconduites du règlement actuel :

  • l’harmonisation du CNP 2015 avec le Règlement sur la qualité de l’eau potable concernant l’approvisionnement en eau potable des lavabos de certains établissements touristiques
  • la reconnaissance par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) de Réseau Environnement pour l’agrément des vérificateurs de dispositifs antirefoulement installés afin de contrer la contamination des réseaux d’eau potable
  • l’interdiction de la vente de produits de plomberie non approuvés
  • les exigences relatives aux dispositifs de traitement de l’eau potable
  • les exigences sur le contrôle et la limitation de la température de l’eau des bains et des douches dans les établissements de soins ainsi que dans les résidences privées pour aînés.

Pour en savoir davantage sur ce projet, consultez le règlement modifiant le chapitre III, Plomberie, du Code de constructionCe lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec..

Processus d’intervention

Pour assurer le respect de la réglementation touchant la plomberie, la RBQ :

  • délivre les licences autorisant les constructeurs-propriétaires à effectuer les travaux de plomberie
  • procède à des évaluations administratives et techniques pour toute demande de licence, ou en fonction de plaintes, de dossiers antérieurs, de chantiers inhabituels, etc.
  • prend des mesures spéciales, en cas d’évaluation insatisfaisante, pour régulariser la situation. Ses leviers d’action à cet égard sont les suivants :
    • une vérification plus serrée de l’installation ou de la construction à différentes étapes
    • des avis aux corporations mandataires, aux ordres professionnels.

Donnez-nous vos commentaires...

Cette page vous a-t-elle été utile? (obligatoire)