Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

Licence et examens

Exemples de questions d'examen

La passation d’examens est un moyen utilisé par la Régie du Bâtiment du Québec pour vérifier les compétences professionnelles des demandeurs de licence ou de leurs répondants.

À quoi ressemblent les questions d’examen?

  • Tous les examens sont composés de questions à choix multiples.
  • Pour chaque question, il n’existe qu’une seule bonne réponse.
  • Comme les questions sont à choix multiples, la correction est objective.
  • Certaines questions peuvent renvoyer à des mises en situation avec des plans et devis.
  • Certaines questions nécessitent de se référer à des documents tels que des codes, règlements ou textes de loi. Ces documents vous seront prêtés sur place.

Exemple de question en gestion administrative

Pour certains travaux, vous pratiquez une politique de facturation basée sur les données suivantes:

  • Le salaire est fixé à 20,00 $/heure.
  • Les avantages sociaux, les cotisations patronales avant la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et les taxes diverses sur la masse salariale sont de 5,00 $/heure.
  • Le coût pour la CNESST est de 5,50 $/100 $ de salaire.
  • Le bénéfice recherché est de 15 %.

À quel taux horaire devrez-vous facturer votre clientèle? (Arrondir à 1,00 $ près)

  • A) 25,00 $/heure
  • B) 26,00 $/heure
  • C) 30,00 $/heure
  • D) 35,00 $/heure

Bonne réponse: C

Exemple de question en gestion de la sécurité sur les chantiers de construction

Selon les lois et les règlements en vigueur, qui a l’obligation de verser l’indemnité salariale du travailleur accidenté lors des 14 premiers jours d’absence?

  • A) La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST)
  • B) Secrétariat du Travail
  • C) L’assurance-salaire du travailleur
  • D) L’employeur

Bonne réponse: D

Exemple de question en gestion de projets et de chantiers

Parmi les actions suivantes, lesquelles sont les plus appropriées à la construction d’une maison unifamiliale à un niveau (bungalow)?

  1. Faire une demande de permis à la municipalité
  2. Faire approuver les plans par un ingénieur
  3. Déposer un appel d’offres au Bureau des soumissions déposées du Québec
  4. Louer une grue à tour
  5. Prévoir de l’électricité temporaire
  6. Respecter le Règlement sur le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs (RLRQ, c. B-1.1, r. 0.2)

  • A) 1, 5 et 6 seulement
  • B) 2, 3 et 4 seulement
  • C) 1, 3, 5 et 6 seulement
  • D) 1 à 6 (Tous)

Bonne réponse: A 

Exemple de question en exécution de travaux de construction

En utilisant la vue en plan en page 8 du Cahier d’accompagnement 1, sachant que les montants ont 140 mm (6 po) d’épaisseur et qu’ils sont installés à entre-axes de 400 mm (16 po), que les linteaux de double épaisseur sont construits à l’aide de matériaux de 38 mm x 235 mm (2 po x 10 po) avec un appui de 38 mm (1½ po) de chaque côté, quelle est la quantité de bois nécessaire pour effectuer l’érection des murs extérieurs ?

  • A) 108 morceaux, incluant les poteaux d’huisserie et les montants de coins 324 pi linéaires pour lisses et sablières 4 morceaux de 3048 mm (10 pi) pour les linteaux
  • B) 91 morceaux, incluant les poteaux d’huisserie et les montants de coins 216 pi linéaires pour lisses et sablières 4 morceaux de 3048 mm (10 pi) pour les linteaux
  • C) 98 morceaux, incluant les poteaux d’huisserie et les montants de coins 324 pi linéaires pour lisses et sablières 5 morceaux de 2440 mm (8 pi) pour les linteaux
  • D) 112 morceaux, incluant les poteaux d’huisserie et les montants de coins 216 pi linéaires pour lisses et sablières 4 morceaux de 3048 mm (10 pi) pour les linteaux

Bonne réponse : A

Donnez-nous vos commentaires...

Le champ précédé d'un astérisque ( * ) doit être rempli.
*Les informations présentées dans cette page sont :

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec