Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

  • Accueil
  • Sous-catégories d’entrepreneur spécialisé

Licence et examens

Sous-catégories d’entrepreneur spécialisé

Une catégorie de licence d’entrepreneur spécialisé est requise pour tout entrepreneur dont l’activité principale consiste à exécuter ou à faire exécuter des travaux de construction compris dans l’une des 49 sous-catégories apparaissant aux annexes II et III de la Liste des sous-catégories de licence – PDF (131 Ko) du Règlement sur la qualification professionnelle des entrepreneurs et des constructeurs-propriétairesCe lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec..

En cas de doute pour identifier la ou les sous-catégories qui correspondent aux travaux que vous comptez réaliser, consultez l'Index par mots-clés.

Annexe II – Entrepreneur spécialisé

Ce que la licence d’entrepreneur spécialisé permet

L’entrepreneur spécialisé peut exécuter ou faire exécuter des travaux compris dans sa ou ses sous-catégories de licence pour tous les donneurs d’ouvrage mentionnés ci-dessous, quel que soit le type de bâtiment, d’installation ou d’ouvrage concerné. 

L’entrepreneur spécialisé peut:

  • sous-contracter auprès d’un entrepreneur général ou d’un constructeur-propriétaire
  • sous-contracter auprès d’un entrepreneur spécialisé détenant la même sous-catégorie ou une autre sous-catégorie de licence que lui (généralement afin d’exécuter des travaux connexes)
  • conclure des contrats visant la démolition des travaux qu’il est autorisé à exécuter. Par exemple, l’entrepreneur en structures de maçonnerie peut réaliser un contrat de démolition d’un contre-mur extérieur en maçonnerie.
  • conclure un contrat avec une personne physique qui veut réaliser des travaux de construction d’une maison unifamiliale ou d’un ouvrage destiné à son usage personnel ou à celui de sa famille. Dans ce cas, cette personne physique agit à titre de constructeur-propriétaire et elle est exemptée de l’obligation de détenir une licence à ce titre.

À retenir: un entrepreneur général ou spécialisé peut toujours soumissionner, exécuter ou faire exécuter une fraction des travaux normalement inclus dans sa sous-catégorie, et ce, même si ces travaux ne sont pas textuellement indiqués dans la définition de la sous-catégorie.

Donnez-nous vos commentaires...

Le champ précédé d'un astérisque ( * ) doit être rempli.
*Les informations présentées dans cette page sont :

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec