Régie du bâtiment du Québec.

Boyaux flexibles: exigences d'installation pour un groupe électrogène

Article(s): 9.1.2, 9.3.1.1 et 9.3.1.4 de l'édition 2009 du Code CSA B139 prescrit à l'article 8.21 du chapitre VIII, Installation d’équipements pétroliers, du Code de construction du Québec

Intervenants concernés: concepteurs, installateurs, personnes reconnues dans le domaine des équipements pétroliers, distributeurs et fabricants de groupe électrogène

Date de publication: 20 mai 2014

La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) souhaite préciser l’application du Code CSA-B139 2009 concernant l'installation de boyaux flexibles des conduites pour l'alimentation en carburant diesel d'un groupe électrogène afin d’en déterminer les limites.

Ces précisions sont présentées en complément à l’interprétation intitulée Assujettissement d’un appareil muni d’un moteur à combustion interne.

Définition des limites d’assujettissement

  • La limite de fourniture du groupe électrogène correspond à l’ensemble des composantes qui définissent l’appareil visé par l’article 3.3.6 du Règlement d’application de la Loi sur le bâtiment.
  • La limite de la zone de vibration correspond à l’endroit où l’une des extrémités du boyau flexible est raccordée à un point fixe qui, par définition, n’est pas soumis aux contraintes de vibration générée par le groupe électrogène.

Légende de la représentation des limites lors de l’installation de boyaux flexibles

Représentation des limites lors de l’installation de boyaux flexibles

Exigences d'installation selon la zone

Comme l'indique l'article 9.3.1.1 du Code CSA-B139 2009, les canalisations de carburant diesel doivent être faites d'une tuyauterie rigide en acier, en fer, en laiton ou en cuivre.

Toutefois, comme le précise l'article 9.3.1.4 du Code CSA-B139 2009, s’il est impossible de réaliser un raccord rigide, ou s’il est impératif de réduire les coups de bélier ou les vibrations, un boyau flexible métallique peut être utilisé.

Malgré les exigences générales que nous venons d'énoncer, celles-ci sont parfois difficiles à appliquer pour certaines installations de groupe électrogène soumis à des conditions particulières. C'est pourquoi nous souhaitons apporter les précisions qui suivent en fonction des zones définies précédemment.

  1. À l'intérieur de la limite de fourniture du groupe électrogène, les composantes de cette zone sont considérées comme faisant partie intégrante du groupe électrogène. Elles ne sont donc pas assujetties au chapitre VIII, Installation d'équipements pétroliers, du Code de construction.
  2. Entre la limite de fourniture du groupe électrogène et la limite de la zone de vibration, sous certaines conditions particulières d'opération d'un groupe électrogène, l'utilisation de boyaux métalliques n'est pas adéquate. Dans une telle situation, l'installation d'un boyau flexible de type non métallique est alors permise sous réserve de respecter les conditions suivantes:

    Le boyau flexible doit être:

    • protégé tel que le prescrit l'article 9.1.2 b) du Code CSA-B139 2009 (voir l'exemple 1)
    • utilisé seulement pour alimenter un groupe électrogène
    • installé à l'intérieur de la zone de vibration, tel qu’il est illustré par les exemples de la Figure A
    • le plus court possible et sans excéder 600 mm (24").
  3. À l'extérieur de la limite de fourniture du groupe électrogène et de la limite de la zone de vibration, comme cette zone n'est pas soumise à la vibration créée par le groupe électrogène, l'installation d'un boyau flexible doit respecter les exigences de l'article 9.3.1.4 du Code CSA-B139 2009. Ainsi, seul un boyau flexible métallique doit être utilisé pour cette zone.

Positionnement du robinet d’arrêt muni d’un fusible

Tel que le prescrit l'article 9.1.2 b) du Code CSA-B139 2009, les dispositifs contenant du carburant diesel ou du mazout, tel qu'un filtre de carburant diesel / séparateur d’eau, dont l'enveloppe a un point de fusion inférieur à 540 °C, doivent être protégés par un robinet, normalement ouvert, muni d'un fusible. Cette méthode de protection est exigée lorsqu'un boyau flexible non métallique est utilisé (voir exemple 1). La température nominale du fusible doit être d'au plus 177 °C. Chaque composante (exemple: robinets, filtres, boyaux flexibles) installée sur une conduite de carburant diesel, ou de mazout, qui ne résiste pas à une température d'au moins 540 °C doit être protégée par son propre robinet muni d'un fusible. Un robinet muni d'un fusible ne doit donc pas être utilisé pour protéger plus d'un dispositif (voir exemple 2).

Le robinet muni d'un fusible doit être installé en amont, et à proximité immédiate du dispositif à protéger (filtre ou flexible, ou les deux).

Exemple 1: Positionnement typique recommandé

Voici un positionnement typique recommandé pour le robinet d’arrêt muni d’un fusible servant à protéger le boyau flexible non métallique. Dans cet exemple, le filtre de carburant diesel / séparateur d’eau est conçu pour résister à une température d’au moins 540 °C.

Positionnement typique recommandé

Exemple 2: Positionnement typique avec filtre de carburant diesel et séparateur d’eau

Pour un filtre de carburant diesel / séparateur d’eau qui ne résiste pas à une température d’au moins 540 °C, un robinet d’arrêt muni d’un fusible doit être installé en amont de
celui-ci.

Positionnement typique recommandé avec filtre de carburant diesel et séparateur d’eau

Donnez-nous vos commentaires...

Le champ précédé d'un astérisque ( * ) doit être rempli.
*Les informations présentées dans cette page sont :

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec