Régie du bâtiment du Québec.

Électricité

Embase de compteur d’une capacité nominale de 320 A

Article: 6-402 du chapitre V, Électricité, du Code de construction du Québec.

Sujet : Installation d’une embase pour compteur électrique d’une capacité nominale de 320 A.

Objectif : Expliquer la nature de l’assouplissement possible aux exigences du Code et les conditions permettant l’installation d’une embase de 320 A.

Intervenants concernés : Concepteurs, installateurs et formateurs en électricité

Date de publication : Octobre 2015 — mise à jour en juillet 2016

De nombreuses installations électriques à 120/240 V requièrent une capacité nominale supérieure à 200 A. L’évolution technologique permet maintenant d’offrir une embase pour compteur électrique d’une capacité nominale de 320 A. Cette solution de rechange réduit l’écart actuel entre la capacité de 200 A et la suivante, de 400 A, qui requiert notamment beaucoup plus d’espace. Elle a aussi l’avantage de contenir un dispositif de contournement pour faciliter les opérations d’installation et d’extraction du compteur. Or, le chapitre V, Électricité, du Code de construction du Québec (Code), ne permet actuellement pas l’utilisation d’une embase de 320 A. Il est toutefois convenu que la prochaine édition du Code prévoie des dispositions en ce sens.

Embase de 320 A acceptée sous certaines conditions

Puisqu’il n’est pas réaliste d’exiger une demande de mesure différente pour chaque site d'installation d'une embase de compteur extérieure d’une capacité de 320 A à 120/240 V, la RBQ accepte déjà l’utilisation d’une embase de 320 A dans une installation électrique. Vous devez cependant respecter les conditions suivantes :

  1. l’embase de compteur à 320 A utilisée doit être approuvée (certification ou évaluation spéciale)
  2. l’installation de l'embase de capacité nominale de 320 A doit satisfaire notamment aux exigences du distributeur d'électricité et ne pas déroger à toute autre réglementation applicable
  3. le dispositif principal de protection contre les surintensités tout juste en aval de l’embase de compteur en question (capacité nominale de 320 A) doit être d’une capacité maximale de 300 A.

Dans le cas d’une embase approuvée munie de cosses doubles conforme à l’article 6-200, paragraphe 2), alinéa a), et située en amont de 2 coffrets de branchement qui sont habituellement jumelés à un panneau de dérivations, c’est la somme de chacune des protections principales de ces coffrets (fusibles ou valeur nominale ou de réglage des disjoncteurs) qui doit être inférieure ou égale à 300 A. Les cosses doubles doivent faire partie de l’approbation globale de l'embase.

Cet assouplissement des exigences actuelles prendra fin lors de l'adoption de la prochaine édition du Code.

Donnez-nous vos commentaires...

Le champ précédé d'un astérisque ( * ) doit être rempli.
*Les informations présentées dans cette page sont :

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec