Emplacements où un séparateur de graisses est exigé

Depuis l’entrée en vigueur du chapitre III, Plomberie, du Code de construction du Québec, il est plus facile de déterminer si un séparateur de graisses est nécessaire dans un réseau d’évacuation.

L’article 2.4.4.3. 1) du chapitre III stipule en effet que : «Si un appareil sanitaire dont les eaux usées contiennent des matières grasses, des huiles ou des graisses est situé dans une cuisine de type commercial, un restaurant ou un établissement de soins ou de détention, un séparateur de graisse est exigé (voir l’annexe A).»

L’ancienne édition du Code de la plomberie disait plutôt «peut être exigé», ce qui laissait place à l’interprétation. Dorénavant, toutes les cuisines de type commercial, les restaurants, les établissements de soins ou de détention (hôpitaux, prisons, etc.) doivent être munis d’un séparateur de graisses raccordé à chacun des appareils pouvant recevoir de la graisse, de l’huile ou des matières grasses.

Consultez la fiche Bonnes pratiques

La fiche Bonnes pratiques Où est-il exigé d’installer un séparateur de graisses? – PDF (150 Ko), élaborée par la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) en collaboration avec la RBQ, vous donne des précisions supplémentaires.

Donnez-nous vos commentaires...

Le champ précédé d'un astérisque ( * ) doit être rempli.
*Les informations présentées dans cette page sont :