Chronique Électricité - Courant nominal des dispositifs de protection contre les surintensités

21 octobre 2013

De façon générale, le courant nominal des dispositifs de protection contre les surintensités ne doit pas être plus élevé que la valeur du courant admissible des conducteurs qu’ils protègent. Cependant, il existe certains assouplissements prévus au Code de construction du Québec.

Consultez la chronique Courant nominal des dispositifs de protection contre les surintensités (articles 14-104 et tableau 13) pour obtenir des précisions sur l’interprétation des assouplissements prévus au Code concernant la protection requise pour un courant admissible de moins de 600 A.