Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

Citoyen

Ascenseurs

Vous arrive-t-il d’arrêter la fermeture des portes d’un ascenseur avec votre bras ou votre jambe? Si oui, la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) vous invite à méditer sur cette page.

Évitez de placer votre bras ou votre jambe pour rouvrir les portes

La majorité des ascenseurs comportent aujourd’hui des dispositifs sophistiqués pour commander la réouverture des portes en détectant automatiquement les objets empêchant la fermeture. Malheureusement, ces dispositifs n’éliminent pas complètement les risques d’accident.

En effet, certains ascenseurs sont équipés de dispositifs électromécaniques qui, sans un contact physique entre la barre de contact et la personne ou un objet, ne déclencheront pas la réouverture des portes. Dans le cas de ces appareils, les risques d’accident sont plus élevés.

Il est aussi important de mentionner qu’un dispositif de réouverture de porte de type infrarouge, qui pourrait être gêné par la fumée ou les flammes, doit être rendu inopérant après 20 secondes si l’on se positionne devant le détecteur. Le mécanisme refermera alors automatiquement les portes, même si vous tentez d’empêcher leur fermeture. L’énergie cinétique des portes est toutefois réduite, lors de la fermeture, pour éviter le risque de blessure.

Vitesse de fermeture des portes

Puisque le temps de fermeture des portes est essentiel au rendement global des ascenseurs, les concepteurs doivent faire un compromis entre l’efficacité et la sécurité.

Pour y arriver, le Code de sécurité sur les ascenseurs, les monte-charges et les escaliers mécaniques prescrit une façon de calculer et de limiter l’énergie cinétique (c’est-à-dire la relation entre la masse des portes de cabine et des portes palières et leur vitesse).

Comme le réglage de la vitesse maximale peut parfois être déficient (comme toute mécanique!), le risque d’être heurté par les portes et de causer une chute est accru.

Pour éviter les risques de blessures et d’accidents, n’empêchez jamais la fermeture des portes d’ascenseur avec votre bras ou votre jambe. Attendez simplement la prochaine cabine!

Si vous restez coincé

En général, les gens craignent de se retrouver coincés dans un ascenseur. Même si cela n’arrive que très rarement, une telle situation peut être stressante, particulièrement pour les gens souffrant de claustrophobie ou de troubles d’anxiété.

  • Restez calme. Vous ne manquerez pas d’air. Les ascenseurs sont naturellement ventilés, les anciens comme les plus récents.
  • Essayez d'appuyer sur un autre bouton d'étage, peut-être que l'ascenseur se remettra tout simplement en marche.
  • Utilisez le bouton téléphone ou l’alarme de l'ascenseur pour appeler les secours. Vous pouvez aussi utiliser votre cellulaire si le signal est disponible pour appeler le 911. Si ces dispositifs de sécurité sont défectueux, il peut être nécessaire de crier ou de frapper sur les parois de la cabine pour signifier votre présence. Toutefois, vous devez prendre des pauses afin d'écouter pour voir si votre appel a été entendu.
  • Restez éloigné des portes. Ne tentez pas d’ouvrir les portes de l’ascenseur ou de sortir par vos propres moyens. Il en va de votre sécurité.
  • Attendez calmement les secours en pratiquant une technique de respiration. Pour atténuer la notion du temps dans de telles circonstances, tentez d’occuper vos pensées par la lecture.
  • N'acceptez que l'aide des personnes formées aux techniques d'évacuation sécuritaire.

Si vous constatez que quelqu’un est coincé dans un ascenseur

  • Appelez le responsable de la sécurité de l’immeuble ou le 911.
  • Essayez de parler aux occupants de l’ascenseur. Dites-leur que vous avez appelé les secours.
  • Gardez votre sang-froid et demandez aux gens de rester calmes.
  • Rappelez aux occupants qu’ils ne doivent pas tenter de sortir d’eux-mêmes.
  • N’essayez pas de les secourir vous-même.
  • Restez sur place jusqu’à l’arrivée des secours.

Donnez-nous vos commentaires...

Le champ précédé d'un astérisque ( * ) doit être rempli.
*Les informations présentées dans cette page sont :

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec