Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

Citoyen

Électricité, gaz et plomberie

Que ce soit pour l’électricité, le gaz ou la plomberie, l’utilisation d’équipements, d’appareils et de matériaux certifiés est un gage de sécurité. Exigez la certification!

Électricité

L’installation d’un appareillage électrique non approuvé peut présenter des risques importants pour la sécurité. Le danger peut même être mortel lors d’une électrisation ou d’un incendie provoqué par une défaillance électrique. À plus forte raison, les équipements de protection, tels les disjoncteurs doivent être approuvés par un organisme reconnu afin d’en assurer les critères de fabrication et de bon fonctionnement. De leur côté, les détaillants, comme les centres de rénovation, doivent s’assurer que leurs produits répondent aux exigences, sans quoi il est interdit au Québec de les vendre ou de les louer.

Consultez la liste des seuls organismes d’approbation en électricité accrédités par le Conseil canadien des normes et reconnus par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).

Gaz

Le gaz est une source d’énergie pratique et sûre, à la condition de respecter certaines règles de sécurité élémentaires. Lorsque des équipements reliés au gaz ne sont pas homologués ou quand ils sont installés ou utilisés sans égard aux mesures de sécurité qui s’imposent, ils peuvent causer des brûlures graves, des incendies, des explosions et des intoxications au monoxyde de carbone.

Tout appareil ou tout équipement au gaz vendu au Québec doit être approuvé par un organisme reconnu par la RBQ. Consultez notre page Organismes et sceaux de certification pour connaître les organismes qui sont reconnus en gaz.

Plomberie

Les produits non approuvés peuvent présenter des risques sérieux pour la sécurité et la salubrité. Par exemple:

  • Des tuyaux ou des robinets non approuvés pourraient s’avérer dangereux pour la santé s’ils contenaient du plomb ou des pièces non compatibles avec l’eau.
  • Une vasque en verre ou une porte de douche non approuvées pourraient ne pas résister, même à un léger impact, et causer des blessures.

À plus forte raison, les équipements de sécurité en plomberie, tels que la soupape d’échappement d’un chauffe-eau ou un dispositif antirefoulement, doivent être certifiés par un organisme reconnu afin d’assurer le respect des critères de fabrication et de bon fonctionnement.

Depuis le 2 octobre 2008, il est interdit de vendre ou de louer des matériaux, des appareils ou des équipements destinés à une installation de plomberie qui n’ont pas été certifiés ou approuvés par un organisme accrédité.

Pour connaître la liste des organismes de certification et pour davantage d’information, consultez la page Organismes de certification reconnus en plomberie.

Donnez-nous vos commentaires...

Le champ précédé d'un astérisque ( * ) doit être rempli.
*Les informations présentées dans cette page sont :

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec