Régie du bâtiment du Québec.

Sélectionner un domaine

Vous êtes ici :

  • Accueil
  • Installation d’un ventilateur récupérateur de chaleur jumelé à un système de chauffage à air pulsé (partie 2 de 2)

Bâtiment

Installation d’un ventilateur récupérateur de chaleur jumelé à un système de chauffage à air pulsé (partie 2 de 2)

Raccordement du VRC au système de chauffage à air pulsé

Lorsqu’un VRC est jumelé à un système de chauffage à air pulsé, le conduit de distribution d’air extérieur, du côté chaud du VRC, est raccordé au conduit de reprise d’air du système de chauffage. Ce raccordement doit être conforme aux indications du fabricant et effectué à au moins 3 m (120 po) en amont du raccordement au générateur d’air chaud. Cela assure un mélange d’air adéquat de l’air extérieur et de l’air de retour avant d’atteindre le générateur
d’air chaud. Règle générale, la température de mélange ne devrait pas être inférieure à 15,5°C avant d’être introduite dans le générateur d’air chaud.

Le conduit de reprise d’air, du côté chaud du VRC, peut être raccordé au conduit de reprise d’air du système de chauffage à air pulsé ou il peut récupérer l’air directement dans les pièces de l’habitation. S’il est raccordé au conduit de retour du système de chauffage, il doit l’être à au moins 1 m (40 po) en amont du raccordement du conduit de distribution de l’air extérieur.

Si le VRC n’a pas de registre de régulation de débit intégré pour l’alimentation et l’extraction, il faut en installer dans le conduit de distribution et dans le conduit de reprise, le plus près possible du VRC. Les débits d’alimentation et d’extraction du VRC doivent être équilibrés de manière à ce que l’écart entre les deux ne dépasse pas 10%.

Figure 3: Distances minimales du raccordement d’un VRC à un système de chauffage à air pulsé

Figure 3: Distances minimales du raccordement d’un VRC à un système de chauffage à air pulsé.

Température de mélange

À moins d’indications contraires du fabricant, la température de mélange ne devrait pas être inférieure à 15,5°C avant d’être introduite dans le générateur d’air chaud. Cette température peut être déterminée à l’aide de la formule suivante:

Tmél = ((Qalim x Talim) + (Qrecirc x Trecirc)) / Qtotal

T indique une température.
Q indique un débit.
Qtotal = Qalim + Qrecirc

Figure 4: Température de mélange

Figure 4: Température de mélange.

La température d’alimentation (Talim) à la sortie d’un VRC peut être déterminée par la formule suivante:

Talim = (TretourText) x E + Text

Text: Température extérieure pour janvier à 2,5% (voir l’annexe C du Code de
construction du Québec, chapitre I, Bâtiment), parce qu’il faut considérer la journée la plus froide de l’année.
E: Efficacité sensible apparente du VRC à la température extérieure.

Exemple de calcul

Prenons comme exemple une municipalité où la température extérieure pour janvier à 2,5% est de -25°C. L’air évacué du système a une température (Tretour) de 20°C lorsqu’il pénètre dans le VRC dont l’efficacité sensible apparente est de 60% à -25°C. La température d’alimentation à la sortie du VRC sera donc la suivante:

Talim = (20 – (-25)) x 0,60 + (-25) = 2°C

Le débit d’air recirculé du système est de 200 L/s (425 pcm) à 20°C. Ce débit d’air recirculé est mélangé au débit d’air d’alimentation de 33 L/s (70 pcm) à 2°C avant de pénétrer dans le générateur d’air chaud. La température de mélange à l’entrée du générateur est donc:

Tmél = (33 x 2 + 200 x 20) /(33 + 200) = 17,5°C

Dispositif de commande du VRC

Le VRC doit être équipé d’un dispositif de commande situé dans l’aire de séjour du logement. Ce dispositif doit être facilement accessible et clairement identifié. De plus, afin de permettre en tout temps à l’utilisateur de mettre le VRC en mode «arrêt», le dispositif de commande doit correspondre à l’un des types suivants:

  • un interrupteur manuel;
  • un dispositif de contrôle automatique auquel est incorporée une commande manuelle prioritaire.

Le ventilateur du générateur d’air chaud doit être raccordé et asservi au dispositif de commande en question, de manière à fonctionner simultanément avec le VRC, même lorsqu’il n’y a pas de demande de chauffage.

Figure 5: Dispositif de commande du VRC

Figure 5: Dispositif de commande du VRC.

Références

  • Le Code de construction du Québec, chapitre 1, Bâtiment, division B, section 9.32. «Ventilation».
  • Le manuel «Residential Mechanical Ventilation» de l’HRAI, publié en 1996.
  • Les exigences techniques Novoclimat, Volet unifamilial.

La première version du texte a été publiée dans les fiches Bonnes pratiques de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ), en mai 2012.

 


« Retour: Installation d’un ventilateur récupérateur de chaleur jumelé à un système de chauffage à air pulsé (partie 1 de 2)

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2014Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec