Régie du bâtiment du Québec.

Vous êtes ici :

  • Accueil
  • Isolation thermique des murs de fondation et des planchers sur sol

Bâtiment

Isolation thermique des murs de fondation et des planchers sur sol

Cette fiche de renseignements techniques vise à apporter des précisions sur les exigences d’isolation thermique applicables aux murs de fondation et aux planchers sur sol en vertu de la partie 11 du chapitre I, Bâtiment, du Code de construction.

Cette partie du Code de construction vise à améliorer l’efficacité énergétique des nouveaux bâtiments et des agrandissements de bâtiments existants qui répondent aux trois critères suivants:

  • l’aire totale de bâtiment est d’au plus 600 m2
  • la hauteur de bâtiment est d’au plus 3 étages
  • l’usage est du groupe C n’abritant que des logements.

Mur de fondation

Parmi les exigences portant sur la résistance thermique des éléments de l’enveloppe du bâtiment, la réglementation prévoit au paragraphe 11.2.2.1. 1) qu’un mur de fondation séparant un espace chauffé d’un espace non chauffé, de l’air extérieur ou du sol contigu doit avoir une résistance thermique totale (RSIT) de 2,99, et ce, peu importe la localisation du bâtiment.

Le paragraphe 11.2.2.1. 1) prévoit également qu’un mur de fondation, dont plus de 50% de sa surface est exposée à l’air extérieur, de même que la partie d’un mur de fondation qui est à ossature de bois, doit avoir une résistance thermique totale (RSIT) égale à celle exigée pour un mur au-dessus du niveau du sol. Cette RSIT doit donc être de 4,31 lorsque le bâtiment est situé dans une municipalité dont le nombre de degrés-jours sous 18°C est de moins de 6000 ou de 5,11 lorsque le bâtiment est situé en dehors de cette zone.

Exigences d’isolation thermique applicables

Pour être en mesure de déterminer la valeur de résistance thermique applicable aux murs de fondation d’un immeuble, on calcule la surface des murs de fondation exposée à l’air extérieur en mesurant la hauteur depuis le dessus du plancher jusqu’à la face du plafond (ou jusqu’au dessous des solives). De plus, ce pourcentage de surface exposée à l’air libre doit être établi pour chacun des murs de fondation, un à un.

Ainsi, un mur de fondation en béton coulé dont 50% ou moins de sa surface est exposée à l’air extérieur aura une RSIT de 2,99, peu importe la localisation du bâtiment (figure 1).

Figure 1 – Exigences d'isolation thermique d'un mur de fondation en béton coulé dont 50% ou moins de sa surface est exposée à l'air extérieur

Figure 1.

Par contre, si ce même mur de fondation en béton coulé voit sa surface exposée à l’air extérieur augmenter à plus de 50%, l’exigence de RSIT passera à 4,31 lorsque le bâtiment est situé dans une municipalité dont le nombre de degrés-jours sous 18°C est moins de 6000 ou à 5,11 lorsque ce bâtiment est situé en dehors de cette zone (figure 2). 

Figure 2 – Exigences d'isolation thermique d'un mur de fondation en béton coulé exposé à plus de 50% à l'air extérieur 

Figure 2.

Mur de fondation composite

Dans le cas d’un mur de fondation constitué d’assemblages de nature distincte, le pourcentage de surface exposée à l’air extérieur doit être calculé pour chaque partie constituant le mur et la valeur de RSIT déterminée ne s’applique qu’à cette partie.

On doit également conclure du paragraphe 11.2.2.1. 1) qu’un mur de fondation à ossature de bois doit être isolé comme un mur situé au-dessus du niveau du sol, et ce, peu importe sa surface d’exposition à l’air extérieur.

Exigences d’isolation thermique applicables

Ainsi, dans l’exemple d’un mur de fondation constituée en partie supérieure d’un mur nain à ossature de bois et d’une structure en béton coulé dont 50% ou moins de sa surface est exposée à l’air extérieur, la section de l’assemblage constitué de béton coulé aura une RSIT de 2,99, peu importe la localisation du bâtiment. Quant à la section du mur constituée du mur nain, la RSIT sera de 4,31 pour un bâtiment situé dans une municipalité dont le nombre de degrés-jours sous 18°C est de moins de 6000 ou de 5,11 lorsque le bâtiment est situé en dehors de cette zone, et ce, peu importe la surface exposée à l’air extérieur de cette section du mur (figure 3).

Figure 3 – Exigences d'isolation thermique d'un mur de fondation composite

Figure 3.

Plancher sur sol

En ce qui concerne les exigences de la réglementation pour les planchers sur sol, elles sont décrites au paragraphe 11.2.2.2. 1). Les valeurs de résistance thermique (RSI) prescrites pour le matériau isolant un plancher sur sol sont déterminées selon le niveau du sol contigu ou la présence de canalisations, de conduits ou du câblage électrique chauffant dans la dalle.

Exigences d’isolation thermique applicables

Ainsi, un plancher situé à au plus 600 mm au-dessous du sol adjacent devra être protégé par un matériau isolant d’une RSI d’au moins 1,32 alors que la valeur de RSI du matériau isolant situé à plus de 600 mm devra être d’au moins 0,88. La valeur de RSI du matériau isolant un plancher comportant des canalisations, des conduits ou du câblage électrique chauffant devra être d’au moins 1,76, peu importe la différence avec le sol contigu.

Niveaux de sol adjacent variables

Lorsque le niveau du sol adjacent à un plancher sur sol est variable selon les façades d’un immeuble, ce sera l’exigence de résistance thermique la plus contraignante qui déterminera la RSI du matériau isolant à prévoir sur toute la surface du plancher. Dans le cas d’un bâtiment dont le plancher sur sol est divisé en plusieurs sections distinctes (ex.: planchers en palier), cette exigence s’applique de façon spécifique à chacune des sections concernées.

Exigences d’isolation thermique applicables

Ainsi, dans le cas d’un plancher sur sol situé à au plus 600 mm au-dessous du niveau du sol contigu pour une façade de bâtiment et que, pour les autres façades, ce niveau passe à plus de 600 mm, la valeur de RSI requise pour le matériau isolant l’ensemble de la surface de ce plancher sera d’au moins 1,32, et ce, bien que pour les autres façades, l’exigence de RSI aurait pu être de 0,88.

Donnez-nous vos commentaires...

Le champ précédé d'un astérisque ( * ) doit être rempli.
*Les informations présentées dans cette page sont :

Portail du gouvernement du Québec (ce site est externe au site de la RBQ).Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec
© Gouvernement du Québec 2017Ce lien quitte le site de la Régie du bâtiment du Québec